Avenir communautaire et développement économique,

nos actions:

 

1- Proposer l'élaboration d'un diagnostic qualitatif et financier des transferts de compétences.

 

L'élargissement constant des compétences communautaires depuis 20 ans permet aujourd'hui à notre communauté de communes de disposer à la fois de domaines d'intervention larges et variés, et de moyens financiers permettant de les assurer.

 

Il est proposé de faire le bilan, tout à la fois financier et qualitatif, des transferts communautaires successifs -tant au niveau des communes que de notre communauté de communes. Grâce à cet audit, nous mesurerons l’efficacité financière de ces transferts et nous pourrons en tirer des leçons pour l'avenir.

 

Ce bilan serait assuré par un organisme extérieur, ce qui garantit la neutralité et l'impartialité de cet audit.

 

2- Rapprocher la Communauté de Communes et les élus communautaires de la population.

 

Ce rapprochement passe par une meilleure communication de la communauté de communes auprès des habitants et une volonté d’écoute et de proximité.

 

Nous proposons pour cela :

- que la présentation du bilan annuel d'activité de notre communauté de communes soit l'occasion de réunions publiques dans chaque ville du territoire, pour rendre compte directement auprès de tous, des actions réalisées et des projets communautaires ;

- que des permanences régulières soient assurées par des élus communautaires dans chaque commune, afin que les habitants puissent rencontrer ces élus et échanger avec eux sur leurs domaines de compétences ;

- qu'un Conseil Communautaire des Jeunes (probablement pour les collégiens) soit créé, ce qui permettra à notre jeunesse d’être représentée, de s’exprimer et de participer à la vie locale en soumettant des idées et projets.

 

3- Mettre en valeur et développer le potentiel touristique du Sud-Est Manceau.

 

Le développement économique d'un territoire passe aussi par la promotion touristique.

 

Le Sud-Est du Pays Manceau dispose déjà d'atouts tels que son patrimoine naturel riche et varié (forêt, cours d'eau, étangs), le réseau de sentiers de randonnée, ou encore les centres équestres et les structures d'hébergement privées.

 

Nous souhaitons mettre en valeur et développer ces atouts grâce notamment :

-   au développement d'hébergements de plein air adapté (tel qu'un camping intercommunal) ;

-   à la création d'un «syndicat d'initiative» intercommunal, ou un rapprochement avec l'Office de tourisme de l'Orée de Bercé ;

-   à la conception de séjours touristiques «clé en main», qui seront réalisés en collaboration avec les professionnels, et seront axés autour des atouts naturels de notre territoire ;

-   à l'édition d'un guide touristique local (sentiers, hébergements, restaurants, événements, animations...).

 

4- Mutualiser les achats et créer des groupements de commandes.

 

La maîtrise des dépenses des collectivités locales est un impératif de bonne gestion qui peut notamment être réalisée grâce à la mutualisation des achats et aux groupements de commandes.

Nous proposerons donc aux élus des autres communes d'entamer une démarche en ce sens, de façon pragmatique et progressive, pour obtenir ensemble des prix plus attractifs, réaliser des économies de fonctionnement et permettre d'accéder à des produits de meilleure qualité au meilleur coût.

 

5- Favoriser le développement économique de notre territoire

 

Nous nous engageons à poursuivre les efforts entrepris dans ce domaine par notre communauté de communes, à savoir:

 

-         Le soutien des projets d'installation et de développement des entreprises par une offre foncière adaptée (zones d'activités) et une politique d'aides à la création d'emplois et au développement durable.

-         Le partenariat avec Carrefour Entreprise Sarthe pour aider la réalisation de projets locaux.

-         Le rapprochement des élus communautaires avec le tissu économique local, notamment grâce au club d'entreprises AGOORA.

-         L'accompagnement de nos entreprises par le Service Emploi Formation communautaire pour répondre efficacement au marché local de l'emploi.

 

                   

 

Visite des Menuiseries Bourneuf

Cliquez pour ouvrir le diaporama
En bas de cette page, le résumé de cette découverte

Café débat du 31 Janvier au Cobra

Cliquez pour ouvrir le diaporama.
En bas de cette page, le résumé de cette réunion publique

A la rencontre des entreprises parignéennes : Visite des Menuiseries Bourneuf


Nombreux sont les parignéens qui passent quotidiennement devant les Menuiseries Bourneuf, implantés depuis presque 3 ans dans la zone d’activités de la Boussardière, sans se douter qu’à l’intérieur de ce bâtiment moderne se trouve une unité de fabrication performante détenant un savoir-faire reconnu dans son secteur d’activité et porteuse d’emplois sur notre territoire.

 

Quelques chiffres parlants sur l’évolution constante de cette entreprise depuis 2006, année de sa reprise par Pascal Joubert, l’actuel dirigeant :

En 2006, les Menuiseries Bourneuf comptaient 42 salariés pour un chiffre d’affaires de 3,2 millions d’euros. En 2010, l’effectif était de 55 personnes pour un CA dépassant les 7 millions d’euros. Aujourd’hui, plus de 60 personnes travaillent dans l’usine et le CA a atteint 8,5 millions.

 

Spécialisées dans la production de menuiseries bois haut de gamme (exotique en provenance d’Afrique, chêne français et mélèze d’Europe de l’Est), l’entreprise parignéenne est devenue un acteur incontournable de ce créneau d’activités, fabrique et pose portes et fenêtres principalement dans des bâtiments prestigieux tels que hôtels particuliers, patrimoine historique et structures architecturales. En 2006, l’activité pose représentait 10% de l’activité ; aujourd’hui, elle avoisine80% du chiffre d’affaires.

 

Dans le cadre de la quinzaine « Avenir Communautaire et Développement Économique », l’équipe Bien Vivre à Parigné l’Évêque a souhaité aller à la rencontre des entreprises locales pour mieux appréhender leurs préoccupations et connaître leurs attentes. Pascal Joubert a répondu spontanément à notre demande et nous a proposé la visite guidée de son entreprise ; ce rendez-vous nous a fait comprendre les clés de la réussite des Menuiseries BOURNEUF résumée en introduction, et qui ne doivent rien au hasard mais sont bien le résultat d’une gestion exemplaire, d’une recherche constante d’innovations et de gains de productivités tout en préservant le bien être des salariés dans une démarche éco responsable des ressources naturelles.

 

Après cette visite complète de l’unité de fabrication, commentée avec passion par Pascal Joubert et son responsable de production, un temps a été consacré aux relations entreprises/collectivités locales sur les aides à l’emploi, les aides financières incitatives et celles concernant la création d’entreprise.

Pascal Joubert, ne note pas de dysfonctionnements majeurs  dans ces relations, les soutiens étant principalement apportés par les clubs d’entreprises comme Agoora et des structures telles que Carrefour Entreprise Sarthe, dont il est d’ailleurs vice-président.

Il rejoint toutefois notre point de vue sur des améliorations à apporter sur les relations de proximité et une meilleure formation des élus, notamment en matière d’appels d’offre des marchés publics.

 

 

 

 

Café débat du 31 janvier au Cobra

Vendredi 31 janvier, les parignéens étaient conviés à participer au café débat clôturant la quinzaine du thème « Avenir communautaire et développement économique »

Partant du constat que, pour une grande majorité des habitants, la Communauté de Communes du Sud Est du Pays Manceau (CCSEPM) restait un peu une « nébuleuse » quant à son rôle et son utilité, Nicolas ROUANET et son équipe n’escomptaient pas forcément une forte participation.

C’est donc par une agréable surprise qu’a débutée cette réunion publique au Cobra puisqu’une quarantaine de personnes avait fait le déplacement en ce début de week-end.

De quoi motiver notre tête de liste pour la présentation des actions à développer dans ces domaines essentiels au développement de notre territoire.

 

En première partie, Nicolas ROUANET a détaillé les 5 points de son programme figurant sur cette page :

 

· Le diagnostic des transferts de compétences . Avec cet audit la liste Bien Vivre à Parigné l’Évêque

pourra tirer des conclusions visant à optimiser la dépense publique et dégager ainsi des marges de

manœuvres autres que fiscales, ce qui n’a jamais été envisagé par les élus du mandat précédent.

 

· Faire mieux connaître la communauté de communes à la population et rapprocher les élus

communautaires des habitants.

 

· Mettre en valeur et développer le potentiel touristique du Sud-Est Manceau.

 

· Regrouper davantage les commandes pour réaliser des économies de fonctionnement.

 

· Continuer et pérenniser les actions en faveur du développement des entreprises par le partenariat

avec Carrefour Entreprise Sarthe et le club d’entreprise AGGORA (évoqués lors de la visite des

Menuiseries Bourneuf) et renforcer la formation des élus face à la technicité des appels d’offres.

 

Après cette présentation, la parole a été laissée aux participants qui ont pu obtenir les précisions souhaitées sur les points qu’ils ont évoqués.

 

Au cours de ces échanges et profitant de la présence nombreuse des membres de la liste de G. LUBIAS « Parigné Notre Priorité »  Nicolas ROUANET  a tenu à leur faire part de sa désapprobation sur la présentation de la situation financière de notre commune dans leur dernier tract de campagne. En effet, cette présentation orientée et restrictive ne permet pas aux Parignéens d'avoir une juste idée de l'évolution de nos dépenses de fonctionnement au cours du mandat précédent. Et que dire de l'absence totale d'information sur l'évolution de la fiscalité locale ces dernières années...

Un débat animé au cours duquel notre candidat a montré ses qualités d’orateur et affirmé sa volonté de transparence et de sincérité avant de conclure que « pour changer de cap communautaire et donner un nouveau souffle à la synergie Communes/Communauté de Communes, il est nécessaire de changer d’équipe municipale le 23 mars prochain »

 

Les mots clés que nous retiendrons de ce café débat : Rapprocher, Écouter, Responsabiliser et Proximité

 

 

Prochain café débat : Vendredi 14 février au Méditerranéen à 18H00

 

Nos remerciements à Catherine et Bertrand Duchemin qui nous ont  accueillis dans leur établissement.


 

ce site a été créé sur www.quomodo.com